Un emploi du temps chargé

Postée le 24 février 2006

Mais où Marie va-t-elle trouver le temps pour s'investir dans tous les projets qui s'offrent à elle ?

En effet annoncée aux castings de Black Box de Fabrice Genestal, Bob's Not Gay de Jane Spencer et Pars vite et reviens tard de Régis Wargnier... voici que Martin Valente la choisi pour rejoindre la distribution de son prochain film, Fragiles. Elle y retrouvera Jacques Gamblin (qu'elle ne croise pourtant jamais dans L'enfer), Jean-Pierre Darroussin et Caroline Cellier, mais aussi François Berléand et Sara Martins, précédemment vus dans la comédie du cinéaste, Les amateurs.

Ce film rassemblera les destins de six personnages hauts en couleur... une musicienne junkie (Marie Gillain), un réalisateur sur le déclin (François Berléand), un solitaire et son chien (Jean-Pierre Darroussin), un flic tourmenté par le coma de sa femme (Jacques Gamblin), une jeune fille en cavale (Sara Martins) et une grand-mère en charge de son petit fils (Caroline Cellier). Tout ce petit monde va tour à tour se croiser et s'abandonner entre la France et le Portugal sans que rien ne les prédispose pourtant à se réunir...

Produit par la société Elia Films, Fragiles devrait entrer en phase de tournage à la mi-juin.

(source : Allocine.fr)

Par Tof

Les femmes de cristal 2005

Les femmes de cristal 2005

Postée le 12 février 2006

C’est bien Marie Gillain qui a conquis le cœur des votants belges lors de l’élection des femmes de cristal dans la catégorie cinéma. S’appliquant aux actrices de l’année en communauté française de Belgique, Marie était nominée aux côtés de Cécile de France, Emilie Dequenne et Déborah François.

Voici donc les photos de l’émission tournée au Casino de Spa, où 700 invités du monde artistique, culturel, politique, sportif, socio-économique et des médias assistaient à cette cérémonie des trophées…

Par Tof

Pars vite et reviens tard...

Pars vite et reviens tard...

Postée le 07 février 2006

C’est officiel, Marie Gillain fera bel et bien partie de la distribution de Pars vite et reviens tard, le polar que prépare Régis Wargnier sur l’adaptation de l’un des romans les plus appréciés de Fred Vargas, ex-archéologue spécialiste du Moyen Âge brillamment reconvertie dans la littérature policière.

Après La voie de Laura et Black Box (en préparation) Marie semble visiblement prendre goût aux histoires à suspense… on l’y retrouvera aux côtés de José Garcia, Lucas Belvaux et Olivier Gourmet (et semblerait-il Michel Serrault). Produit par Gaumont, le film est prévu pour le 1er semestre 2007.

"On l'a peint soigneusement sur les treize portes d'un immeuble, dans le 18e arrondissement de Paris : un grand 4 noir, inversé, à la base élargie. En dessous, trois lettres : CLT. Le commissaire Adamsberg les photographie, et hésite : simple graffiti ou menace ? A l'autre bout de la ville, Joss, l'ancien marin breton devenu Crieur de nouvelles est perplexe. Depuis trois semaines, une main glisse à la nuit d'incompréhensibles missives dans sa boîte à message. Un amuseur? Un cinglé? Son ancêtre murmure à son oreille : "Fait gaffe à toi, Joss. Il n'y a pas que du beau dans la tête de l'homme." – Quatrième de couverture.

Par Tof

Marie continue l'ascension

Marie continue l'ascension

Postée le 03 février 2006

Mardi 31 janvier, s'ouvrait le 8ème festival international du film de télévision de Luchon... célèbre station thermale des Pyrénées centrales. C'est donc une sorte de retour aux sources qu'a effectué Marie Gillain et le reste de l'équipe de la série La voie de Laura, tournée pour TF1 en avril 2005 dans les Pyrénées et les montagnes roumaines.

Petit rappel rapide de la trame scénaristique, Marie incarne Laura, une jeune mère championne d'escalade, traquée par un passé qui menace non seulement sa vie mais aussi celle de son fils… Dans la lignée de ces séries qui captivaient les téléspectateurs ces deux derniers étés (on pense notamment à Zodiaque et Dolmen), La voie de Laura reste encore attendu sur les petits écrans français alors les télévisions belges et suisse romandes ont déjà eu le plaisir d’une diffusion les 21 et 26 novembre derniers.

"C’est un rôle d’action, physique et sportif que le cinéma ne m’a jamais proposé. C’est pour cette raison que j’ai accepté. J’ai suivi un entraînement et des cours d’escalade pour jouer cette aventurière, un personnage à la Lara Croft de montagne"… plaisante Marie Gillain qui restera jusqu’à dimanche dans l’ambiance de ce festival qu’elle trouve « conviviale » et magique, notamment le midi à la terrasse du Grand Hôtel de Superbagnères.

Ce "feuilleton" en deux épisodes s’y retrouve lui en compétition dans la catégorie film unitaire ou mini-série… Pour suivre les résultats des votes du jury présidé cette année par Tchéky Karyo, il faudra attendre la clôture du festival, dimanche 5 février, ou encore consulter le site officiel, qui diffusera un compte rendu complet dés le 8 février.

Par Tof